• allez on se bouste, pas le temps de se lamenter, la vie continue....

    aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon amie Astride, donc cet article lui est dédié.

    Que cette nouvelle année qui démarre pour toi te soit riche en cadeaux bien sûr, mais n'oublie pas que le plus beau cadeau est celui que t'offre la vie : être en pleine santé, faire de nouvelles rencontres, vivre prospère et épanoui ! Excellent anniversaire.

    Astride

     


    2 commentaires
  • prise de sang  faite (mais difficile à déchiffrer) par contre les radios donne la conclusion d'une pneumopathie franche lobaire aigüe, et la radiologue m'a bien montré mon poumon côté droit avec une tache blanchâtre. Jeudi je revois le médecin et on verra quel sera le traitement et pour combien de temps. Donc pour le moment resté au chaud et éviter de me refroidir. Toujours encore un peu patraque, mais fort heureusement je peux assez bien dormir.

    résultat


    3 commentaires
  • Après 3 mois de galère avec une otite... me voilà avec une suspicion d'une inflammation pulmonaire. Depuis mon retour de la croisière je tousse, et samedi soir c'était la totale avec plus de 39° et un dimanche couchée pas la force, froid, chaud, fatiguée, je n'ai fais que dormir. Cet après midi RDV chez le médecin, qui me dit qu'elle suspecte donc une inflammation : prise de sang, radio et retour chez le médecin jeudi. Antibiotiques... et la suite viendra

    Mais je vous dis que j'en ai raz le bol, fort heureusement les 6 jours de croisière étaient top.... et j'en garde un excellent souvenir.  Je crois que c'est l'air de Dett qui ne me fait pas de bien, je repars (lol)

    Résultat de recherche d'images pour "malade"

     

     je reviendrai vous voir dès que j'ai plus de punch !


    2 commentaires
  • et voici les derniers clichés  avec les membres de la classe et leurs amis durant la croisière


    2 commentaires
  • Le Pavillon Beatrix propose durant huit semaines des orchidées et de anthuriums.


    2 commentaires
  • Sur les 32 hectares du parc, les sociétés florales de la région exposent au printemps leurs bulbes en fleur, notamment les tulipes. Connu internationalement, le jardin d'exposition attire plus d'un million de touristes venus des Pays-Bas et d'ailleurs Il est le plus grand parc floral au monde en superficie

    Les bulbes sont fournis gratuitement par les exposants. Les architectes du parc imaginent les massifs environ un an à l'avance et les jardiniers plantent les bulbes entre octobre et décembre. Près de chaque massif, une pancarte donne les coordonnées de l'exposant auprès duquel les fleurs présentées peuvent être achetées. À la fin de la saison, les bulbes sont déterrés pour pouvoir être réutilisés l'année suivante.

    Le parc d'exposition est entouré de champs de tulipes, jacinthes, narcisses et jonquilles. Plusieurs pavillons présentent des expositions de fleurs (notamment des orchidées dans le pavillon Beatrix). Un moulin à vent datant de 1892 (provenant de Groningue) est installé dans le parc en 1957 pour une plus grande authenticité. Il permet d'avoir un point de vue en hauteur sur les champs aux alentours. Les anciens jardins à la française du château sont conservés ; y sont ajoutés un labyrinthe végétal et des fontaines sculptées.


    votre commentaire
  • Départ en petit train touristique à travers les ruelles pittoresques de Rudesheim en direction du musée des instruments de musique mécanique de Siegfried, situé dans une belle bâtisse historique du XVe siècle, tout près de la Drosselgasse. Visite du célèbre « Siegfrieds Mechanisches Musikkabinett » qui abrite une impressionnante collection d'instruments de musique mécanique. Ce ne sont pas moins de 350 instruments automatiques qui y sont réunis pour constituer l'une des plus grandes et des plus belles collections du XVIIIème au XXème siècle exposée sur plus de 400 m².

    Après nous avons flâné dans la fameuse Drosselgasse. La Drosselgasse est le coeur de la vieille ville de Rüdesheim. Cette rue de 144 mètres de long, étroite et pavée est piétonne et, en saison touristique, parcourue par les nombreux visiteurs de cette petite cité rhénane. Dans ses restaurants traditionnels, le vin coule à flot au son de musiques traditionnelles. On peut y goûter les vins locaux, y compris le Rüdesheimer Riesling, dans de nombreux « Weinstubbe », les bars à vin locaux.


    2 commentaires