• Depuis toujours j'entends parler de ces saints de glace. Ma grand mère disait toujours qu'il fallait attendre le passage des saints de glace avant de jardiner vraiment. Elles ne sortaient jamais les plants fragiles avant cette date, mais aujourd'hui dès le premier rayon de soleil on bine, on plante, on sème et parfois le passage des 3 jours (11 - 12 et 13 mai) tout est détruit, car les nuits sont très très fraiches, voire même avec des gelées. Il me semble que cette année, il ne ferait pas aussi froid durant ces 3 jours, enfin on verra bien. Et il restera une dernière journée le 25 mai (la Ste Sophie)

    Pour les alsaciens qui font un passage sur mon blog, ma grand'mère disait toujours de Pancraz, de Servaz und de Bonifaz sind de 3 Hiss-Heilige, un no kommt noch d'Kalt Sophie.

    les saints de glace

    Les saints de glace sont une période climatologique située, selon des croyances populaires européennes du Haut Moyen Âge, autour de saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais, traditionnellement célébrés les 11, 12 et 13 mai de chaque année.

    Ces saints sont invoqués par les agriculteurs pour éviter l'effet d'une baisse de la température sur les cultures, qui pouvait être observée à cette période et qui peut amener du gel (phénomène de la lune rousse). Une fois cette période passée, le gel ne serait plus à craindre.

    Statistiquement, le gel survient finalement très rarement lors des saints de glace mais les jardiniers attendent généralement la mi-mai pour planter en extérieur les plantes gélives (tomates, courgettes, etc.).

     


    5 commentaires
  • Déjà le 4e mois de cette nouvelle année, nous avons eût un temps printanier ces derniers jours, ce qui fait que je n'étais pas trop sur le blog. En plus j'ai opéré quelques changements dans notre chambre à coucher, et du coup vider une armoire, la démonter, monter une autre et la ranger ce n'est pas de tout repos, et comment dit-on "on n'a plus 20 ans", mais voilà du coup j'ai fait un grand nettoyage dans la maison. Il ne me reste plus que les vitres à faire... chaque chose en son temps. Hier j'étais de sortie avec mes deux grandes petites filles, un régal de se promener avec elles pour faire du shopping, elle pouvait s'acheter leur cadeau de Pâques, samedi prochain ce sera au tour de Elena et Simon, de plus ces deux jeunes vont professer leur foi le dimanche 23 avril, alors un cadeau pour Pâques et un autre pour la communion. Sur ce je vous souhaite de passer un

    Avril


    4 commentaires
  • Le nom de janvier provient du nom latin du mois, ianuarius ou januarius, lui-même nommé en l'honneur de Janus, dieu romain dieu des commencements et des fins, des choix, des clés et des portes.
    En finnois, janvier est nommé tammikuu, c'est-à-dire « mois du chêne » ; cependant, son sens originel est « mois du cœur de l'hiver », tammi signifiant « axe » ou « noyau ».
    En tchèque, le mois est nommé leden, « mois de glace ».
    En ukrainien, janvier porte le nom de січень, « coupant » ou « tranchant ».
    Symbole
    La pierre de naissance (en) associée au mois de janvier est le grenat. La fleur de naissance est l'œillet commun et le perce-neige.
    Dicton « Janvier sec et sage est un bon présage », « poussière de janvier, abondance au grenier », « si le soir des rois beaucoup d'étoiles tu vois, sécheresse en été tu auras et œufs au poulailler », « quand sec est janvier, ne doit se faire plaindre le fermier », « gelée (ou neige) en janvier, blé au grenier », « neige en janvier, vaut du fumier », « janvier rigoureux, an très heureux »

    JANVIER

     
     

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique