• MINVERSHEIM : Mon village natalNotre village existe probablement depuis le néolithique, mais les traces les plus anciennes sont des tombes gallo-romaines. Le document le plus ancien qui y fait référence, sous l’appellation « Munifridovilla », est une donation à l’abbaye de Wissembourg datée de 711.
    A partir de 1506, les comtes palatins du Rhin, puis Louis XIV au 17ème siècle, accordent le village de Minversheim en fief avec droit de patronage à la famille Von Wangen
     
    En 1788, des habitants de Minversheim traversèrent le Rhin avec des attelages pour prendre livraison d’un orgue commandé en Allemagne. Il semblerait que ce soit au cours de ce transport historique que ce serait produit cette fameuse affaire dont la tradition populaire a gardé le souvenir. Au moment où les voituriers se disposaient à passer le pont de Kehl – à Strasbourg, sur le Rhin- des chasseurs de canards sauvages étaient en train de placer leurs filets pour capturer leurs proies. Voyant arriver la file des voitures, ils insistèrent auprès des cochers pour qu’ils s’abstiennent de faire du bruit et même attendent jusqu’après le passage des canards. Mais « S’Altschultze- Knacht », ayant bu plu que de raison, fit claquer son fouet et tous les canards sauvages s’envolèrent. On devine la rage des chasseurs, dépités. Ils portèrent plainte devant le Tribunal et exigèrent des dommages et intérêts. Les gens de Minversheim durent payer une amende pour ce malheureux coup de fouet. Cet incident valut aux « Memferscher » ce surnom de « Wildanekneller », devenu « Andekneller » avec le temps.

    MINVERSHEIM : Mon village natal

    C'est dans ce village que j'ai passé toute ma jeunesse jusqu'au jour de mon mariage en 1975.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique