• Coeur serré

    Et voilà la maison est à nouveau silencieuse, et j'ai toujours le coeur serré après le départ des petits enfants. Certes c'est fatigant, mais ce n'est que du bonheur d'être entouré de ses chères petites têtes blondes. Après 4 jours, Timéo et Hanaé ont retrouvé avec grande joie papa et maman. Du fait que notre fils et sa copine venaient récupérer les enfants, nous en avons profité de réunir toute la famille hier à midi, et nous avons pris le repas en commun, belle après midi. Après leur départ tout paraissait bien vide..... mais voilà c'est ainsi les enfants font leur chemin de vie et nous les parents sont fiers de les voir ainsi.

    Vendredi soir, la bibliothèque a organisé une soirée halloween pour les enfants, et du coup Timéo et Hanaé en ont profité, un début un peu difficile de voir tous ses petits monstres mais après pour Timéo par de problème de s'intégrer, Hanaé est restée près de mamie. "Même pas peur.... et tout de même elle se mettait derrière moi. Très belle soirée...

    Coeur serré

    coloriage fait par Timéo, très minutieux (il se fâche s'il dépasse....)

    Coeur serré

     

    « vacances....11e »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Octobre à 18:09

    Bonsoir Mamilli

    J'imagine ton petit coup de blues lorsque tes petits-enfants partent , ils reviennent bientôt ?

    Dit donc , il colorie drôlement bien , bravo à luicool

    Je te souhaite une bonne soirée.

    Gros bisous

    2
    JOSETHE
    Lundi 30 Octobre à 01:14

    Bravo à Timéo ! dans quelques temps tes petits enfants ne seront plus effrayés au contraire. J'ai connu ces départs après les vacances, je te comprends.

    J'ai passé une belle journée ensoleillée à St Cyr-au-Mont-d'Or près de Lyon entourée par ma famille, belle-sœur, neveux, nièces, cousins et cousines, que de monde ! Mon neveu m'a conduite au Domaine de La Chaux,en pèlerinage sur le lieu ou j'ai fait mes études de puériculture. Les deux pouponnières de la Croix Rouge ont été transformées en E H P A D ! que de souvenirs sur les traces de mes 17-18 ans avec un grand serrement au cœur. Que de changements durant ces 58 ans, je n'ai reconnu que les arbres. La vie passe . . .              Gros bisous.

    3
    Lundi 30 Octobre à 07:51

    Tu ne dois pas manquer d'ouvrage après leur passage... Prends le temps de te reposer.

    LA GOULE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :