• Médecine avant tout préventive, la naturothérapie vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels. Le naturopathe cherche à rétablir les capacités d’auto-guérison inhérents à chacun et sa démarche consiste à s’appuyer sur les points forts afin de contrebalancer les faiblesses. A cet effet, il établit un bilan de vitalité, qui n’est pas un diagnostic mais qui entend, par divers moyens, mesurer le niveau de vitalité, estimer les surcharges et les carences pour stimuler et renforcer ces capacités.

    La bibliothèque de Dettwiller vous invite à une conférence donnée par une Naturopathe certifiée

    Naturopathie


    3 commentaires
  • Pour la 5e édition du Salon du livre, le thème choisit est "Les mots et les notes". Pensez à noter cette date

    Salon du livre


    2 commentaires
  •  

    si je vous mets ce texte, c'est un défi que je vous mets. Qui peut me dire qu'elle est la particularité de ce texte ?

    Une petite demande les personnes qui ont participé à la soirée "D....." je demanderai de ne pas le dévoiler. Merci....

     

    "Anton Voyl n'arrivait pas à dormir. Il alluma.

     

    Son Jaz marquait minuit vingt. Il poussa un profond soupir, s'assit dans son lit, s'appuyant sur son polochon. Il prit un roman, il l'ouvrit, il lut ; mais il n'y saisissait qu'un imbroglio confus, il butait à tout instant sur un mot dont il ignorait la signification.
    Il abandonna son roman sur son lit. Il alla à son lavabo ;

     

    il mouilla un gant qu'il passa sur son front, sur son cou.
    Son pouls battait trop fort. Il avait chaud. Il ouvrit son vasistas, scruta la nuit. Il faisait doux. Un bruit indistinct montait du faubourg. Un carillon, plus lourd qu'un glas, plus sourd qu'un tocsin, plus profond qu'un bourdon, non loin, sonna trois coups. Du canal Saint-Martin, un clapotis plaintif signalait un chaland qui passait.
    Sur l'abattant du vasistas, un animal au thorax indigo, à l'aiguillon safran, ni un cafard, ni un charançon, mais plutôt un artison, s'avançait, traînant un brin d'alfa. Il s'approcha, voulant l'aplatir d'un coup vif, mais l'animal prit son vol, disparaissant dans la nuit avant qu'il ait pu l'assaillir."

     

     


    votre commentaire
  • L'équipe des bénévoles de la bibliothèque de notre commune, accompagnée de quelques amies a participé à la grande manifestation "La Savernoise" C'est une vague rose que nous avons pu voir, hier au soir, plus de 5 000 participants (en grande majorité des femmes) pour cette course contre le cancer. Nous avons pu faire le choix entre courir ou marcher sur le parcours de 5 km. Nous avons opté pour la marche. Très impressionnant de voir cette foule rose défilé à travers la ville. La motivation étant "une bonne cause". Mais en même temps se retrouver en groupe, discuter et aussi passer un bon moment. Déjà motivé pour l'année prochaine

    La Savernoise


    1 commentaire
  • Ces derniers jours étaient assez chargées, avec le choix des livres pour notre bibliothèque à la BDBR, ensuite mes visites de médecin et pour finir la préparation et le jour de notre bourse aux livres En effet dans notre bibliothèque nous avons procédé à un désherbage (sortir les livres qui ne sont pas empruntés ou qui ont un certain vécu) et les livres enlevés ont été proposé lors de notre bourse aux livres. Belle petite réussite puisque nous avons vendu près de 400 livres (voir plus) à raison de 1 € cela fait une petite somme que nous pourrons utiliser pour acheter de nouveaux documents pour nos lecteurs.

    Bourse aux livresBourse aux livresBourse aux livresBourse aux livres

     

     

    mise en place

     1er client même avant l'ouverture

     

     

     

      des lecteurs intéressés

     

     

     

     

                                                             même mon petit bonhomme

                                                                                            a fait son choix

     

     

     


    3 commentaires
  • Après notre week end en famille, une autre aventure m'attendait, c'est la visite du Palais du Luxembourg à Paris. En effet notre sortie de l'an passé à Bibliothèque Nationale, a donné envie aux bibliothécaires de réitérer une autre sortie. Je me suis donc mise à la recherche d'un lieu que nous pourrions visiter, et l'idée d'aller au Palais du Luxembourg m'est venue. Début janvier j'ai donc contacté le secrétariat d'un de nos Sénateurs pour faire la demande, et mi février tout été ficelé. La date choisie était le 15 mai, et nous étions un groupe de 14 personnes, 8 bibliothécaires, conjoints et amis. Départ à 6h09 arrivée à Paris à 8h49, un petit déjeuner à la Strasbourgeoise (restaurant proche de la gare) 10 h direction le Palais du Luxembourg, ou la secrétaire de notre sénateur nous a accueilli, et nous a présenté le guide. Nous avons eu le privilège de visiter la bibliothèque et ceci grâce à la présence de notre sénateur Claude KERN (le sénateur Guy KENNEL n'a pu nous accueillir pour raison de santé) Une merveille cette bibliothèque nous étions toutes et tous ébahis, et ne parlons pas de toutes les autres pièces de ce palais du Luxembourg. Nous avons également passé un long moment à l'hémicycle ou le guide nous a bien expliqué le déroulement des séances. Impressionnant tout cela. 

    Après 1h30 de visite un tour au jardin du Luxembourg avant de rejoindre le restaurant Le Renoir pour le déjeuner. Après cela direction le Panthéon pour une visite libre. Et voilà l'heure du retour a sonné, il faut nous diriger tout doucement ver la gare de l'Est pour reprendre le TGV qui nous ramène en Alsace.

    Une visite l'an prochain sera programmée, mais je ne sais pas encore ce que nous allons découvrir ou voir

    avec le Sénateur Kern Claude dans la bibliothèque

    Palais du Luxembourg


    4 commentaires
  • Une magnifique mise en scène de l'histoire de Mme de Pompadour. Un spectacle génial, un jeu d'acteurs hors pair, Martial Debriffe (écrivain et auteur de ce spectacle) nous a emporté et fais vibrer.  L'actrice Marion (Mme de Pompadour) a su mettre  l'émotion et le doute.....  Merci pour cette superbe soirée qui laissera de la magie dans nos âmes de bibliothécaires.

    A travers cette comédie biographique où hier et aujourd’hui se confrontent à coup de questionnements et d’Histoire, un duel pour la vérité s’engage entre vécu et souvenirs.

    La dame sera-t-elle dupe ? Qui se révèlera-t-elle ? Une femme de tête ou de cœur ? Le procès, voulu par la célèbre marquise, tournera-t-il en sa faveur ? Alors, blanche ou noire ? A vous de statuer, vous serez seuls juges…

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique