• ANEANTIE..................

    Impossible d'exprimer ce que je ressens, une fois de plus la famille a été frappé par un grand malheur. Ce qui devait être une journée de détente, de plaisir et de joie s'est terminée par un drame. Mon beau frère et ma belle soeur sont frappés par un deuil. Leur gendre s'est tué aujourd'hui en pratiquant une de ses passions : le ski. Pas encore 30 ans, il laisse derrière lui une épouse et ses deux enfants de 3 ans et 8 mois.

    Sans oublier ses parents, son frère et toute la famille.

    Je ne sais pas quoi vous dire, mais je suis anéantie, trop dur, trop de colère......

    Cette semaine nous étions ensemble pour fêter l'anniversaire de mon beau frère et on se disait il faut profiter de ses moments là......

    et voilà quelques jours après tout s'écroule......

    « GrumbeereknepfleIncompréhensible..... »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Janvier 2016 à 23:04

      Brigitte...je reste sans voix  devant tous ces malheurs et je comprends ta colère!Mon amitie ne rendra pas votre malheur plus léger mais je suis là sans conseils et même sans mots!

    Bisous

    2
    Lundi 25 Janvier 2016 à 06:36

    Oh mais c'est affreux , que la vie est cruelle parfois .

    J'imagine la peine immense , des ces parents , amis et proches , le choc , le chagrin , la colère pour sa femme de ses enfants , je suis passé par le même drame ,c'est un chagrin indescriptible tant il fait mal .

    Un décès brutal qui restera  un grand choc pour vous tous .

    Bon courage à vous 

    Toutes mes condoléances 

    Je t'embrasse 

     

    3
    Lundi 25 Janvier 2016 à 08:51

    Oh Mon Dieu ! quelle tristesse, quelle douleur ! Il n'a pourtant pas fait de grosses imprudences ? C'est horrible ! 

    Je compatis et partage votre douleur, mais tellement loin, tellement peu.  On se sent tellement impuissant ! Je n'ose même pas imaginer ...

    Je t'envoie toute mon amitié, et t'étreins très chaleureusement dans mes bras.

    4
    JOSETHE
    Lundi 25 Janvier 2016 à 15:55

    Ma chère Brigitte, que dire de plus que les mots écrits ci-dessus, seulement que je suis proche de toi par la pensée, comme toujours.

    Il n'existe pas de formules magiques pour effacer ta douleur et celle de ta famille. Je ne te dirai pas " je comprends ce que tu ressens,  " NON je ne peux pas éprouver la même douleur ou la même tristesse que toi, car ta douleur est infinie, personnelle et unique.

    Je te dirai simplement que je suis sincèrement désolée et triste, que je partage ta souffrance morale.

    Je te serre très fort sur mon cœur afin de réchauffer le tien. 

    Courage ma . . . . . . .

    .      

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :