• Après une longue absence, je viens à nouveau alimenter mon petit blog. En effet trop de chose à faire et en plus avec ces journées de canicule pas trop envie non plus. Mais là c'est parti pour de bon. Ce sera un de mes passe temps durant mon séjour en cure. Eh ! oui nous sommes déjà en septembre le mois de ma cure, et cette année c'est une nouveauté. Après 24 années passées à Rochefort, j'ai pris la décision l'an passé de changer de thermes. Mes problèmes de dermato, s'étant aggravée, j'ai fais des recherches sur le net et j'ai trouvé les thermes de Molitg les Bains appropriées pour mes soins. Nous sommes donc partis jeudi de notre propriété, faisant un arrêt à Tassin la Demi Lune chez nos amis. Le lendemain direction le sud pour nous rendre à Molitg qui se trouve exactement à 1010 km de mon petit coin d'alsace. C'est un grand changement, après 24 ans d'un pays plat, me voilà dans un pays montagneux, mais extraordinaire. Nous sommes dans le pays catalan proche de la frontière espagnol. De ma fenêtre je peux voir le mont canigou et je suis à 5' des thermes. C'est cool.

    Molitg-les-Bains est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales en région Occitanie. Ses habitants sont appelés les Molitjaires. Elle est située à l'ouest des Garrotxes dans la vallée de la Castellane.
    La ville compte une très belle église, un château et ses thermes, réputés pour ses bénéfices en dermatologie.

    en cureen curele parc des Thermes


    5 commentaires
  • tout est calme dans le quartier, c'est les vacances.... pour moi aussi et j'en profite donc pour me divertir en lecture, en flânerie et en m'amusant à faire des créas, ce que je n'ai plus fait depuis quelques temps

    je vous souhaite une bonne fin d'après midi

    en vacances


    1 commentaire
  • Ce soir nous avons fait le pot de départ en retraite de notre bibliothécaire. Le plus dur était de ne rien oublier : penser aux invitations, à la collation, au cadeau, et également au discours. Depuis 3 jours j'avais que cela en tête, et je suis heureuse que tout s'est très bien passé, pas un oubli, juste un certain regret (mais je n'en parle pas plus) je vous mets le discours que j'ai fait pour le départ de notre responsable de bibliothèque.

    Aujourd'hui nous sommes réunis pour fêter le départ en retraite de Christiane notre bibliothécaire. Et je suis heureuse de voir que vous avez répondu nombreux à cette invitation. Il est vrai cependant, et je dis ça sans arrières pensées qu'il aurait été difficile d'oublier cette journée car cela faisait déjà plusieurs mois que Christel nous expliquait en détail, avec un sourire non dissimulé, à quoi elle occuperait ses journées à partir du 1er avril,  quand elle serait à la retraite.

     Finalement je te remercie pour ce « harcèlement moral » car il nous a permis de nous habituer progressivement à l'idée de ne plus te voir dans les murs de la bibliothèque (enfin un laps de temps). Et nous voilà, nous y sommes, nous sommes au jour de ton départ. Mais malgré tout ce travail de « préparation à ta retraite » que tu as réalisé auprès de nous, je veux te faire une confidence :  nous avons encore du mal à imaginer demain sans toi.

    Je veux également te souhaiter une bonne retraite après toutes ces années d'activité.  Je sais que ce temps libre qui s'offre à toi, tu sauras l'occuper à bon escient. Il y a déjà Marcel, ta famille à qui tu vas pouvoir te consacrer entièrement. Puis il y a toutes ces activités auxquelles tu avais du mal à consacrer du temps pendant ta vie professionnelle, les voyages que tu as toujours rêvés de faire.

    Bref toute une quantité de petites choses qui peupleront tes journées de plaisirs sans cesse renouvelés.

     Je ne peux que t’inciter à profiter pleinement, égoïstement même de cette nouvelle vie qui s'annonce. Je finirai en te demandant de ne pas nous oublier trop vite. Donne-nous de temps en temps de tes nouvelles cela sera la preuve que nous avons aussi compté pour toi.

    Christel, je te souhaite donc au nom de toutes les bibliothécaires ici présentes une belle et joyeuse retraite.

    Départ en retraite


    4 commentaires
  • Les cigognes sont de retour, signe de printemps. Quel beau message reçu ce matin d'un ami, qui m'a envoyé des photos de cigognes qui se se promenaient dans son jardin. Mais je lui ai dis de se méfier, car chez nous voir les premières cigognes c'est l'annonce d'une naissance dans la famille.... C'est un bel oiseau, bien que un peu souillon et qui laisse des traces..

    Une légende de cigognes

    Dans l'antique Égypte, la cigogne était sacrée et quiconque l'attaquait était puni de mort. En Grèce, jadis, on appela « loi cigogne » l'édit qui obligeait les enfants à nourrir leurs vieux parents dans la détresse. Aujourd'hui, en Orient et en Alsace, ce respect et cette vénération traditionnels survivent encore. Des légendes racontent que la cigogne est avant tout un porte-bonheur. Lorsqu'une jeune fille voit une cigogne à terre faire quelques pas à sa rencontre, c'est, dit-on, signe de mariage dans l'année.
    Une très vieille légende féodale du Bas-Rhin raconte que les cigognes incarnaient la survivance des trépassés et avaient la mission d'aller quérir au fonds du puits l'âme destinée au bébé qui devait venir sur terre. De nos jours, c'est la cigogne qui apporte les bébés....
    Ainsi, on raconte aux enfants que pour avoir un petit frère ou une petite sœur, il faut déposer un sucre sur le bord de la fenêtre. (Comme le corbeau de Jean de La Fontaine, la cigogne lâche son colis lorsqu'elle se saisit de la friandise).

    En Alsace, on dit que si une cigogne vole en rase motte au-dessus d'une jeune femme, elle attendra un bébé dans l'année!

    ...... de retour

     

    ...... de retour


    4 commentaires
  • http://www.chateaudebirkenwald.fr/spip.php?rubrique1    (histoire du château)

    http://www.chateaudebirkenwald.fr/spip.php?rubrique7    (photos)

    Le lien ci dessus vous ramène à l'histoire de ce château qui se trouve à quelques km de chez moi. Pourquoi j'en parle, c'est que ce soir j'y suis allée pour la dernière fois. Ma cousine, était la gardienne de ce château durant 15 ans, son mari étant décédé il y a quelques années et vu son âge, elle a décidé de quitter le château. C'est une très belle demeure mais qui demande énormément d'entretien, de travaux intérieurs et surtout extérieurs. Et pour une personne seule c'est un peu beaucoup, surtout à un certain âge, et ma cousine a donc décidé de prendre une retraite plus aisée pour les prochaines années. Je suis donc allée chez elle pour chercher un meuble du coup en quittant c'est un peu avec un certain sentiment d'amertume que je suis partie, bien que je n'y étais pas souvent, mais voilà j'aimais toujours y aller. Dans mon entourage, les personnes qui connaissaient ma cousine l'appelait "La châtelaine", bien qu'elle n'était que la gardienne, mais elle faisait son travail avec du sérieux et de l'amour même après le décès de mari.

    Le Château de Birkenwald

    Le Château de Birkenwald

    Le Château de Birkenwald


    2 commentaires
  • Une belle journée s'annonce, pour le moment un beau ciel bleu et le soleil au rendez vous, quelques petits degrés de plus et tout ira pour le mieux. Passez une bonne journée

    Agréable


    5 commentaires
  • goutte ! gouttelette de pluie, mon chapeau se mouille... ce n'est même pas vrai, je ne porte pas de chapeau, mais c'est le sol qui se mouille.... Malgré cette journée pluvieuse, passons un bon week end. Et nous allons commencer par sortir ce soir voir une pièce de théâtre, et rigoler un bon coup, enfin je l'espère du moins, je vous le dirai demain si je me suis défoulée....

    A vous tous

    Pour vous tous !


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique